Nous n’avons pas l’habitude, en Occident, de nous faire masser. Et pourtant, le massage se pratique depuis des millénaires en Chine, un peu partout dans le monde. Il y a quelques années, j’ai lu un livre sur le massage « SHANTALA » en Inde et il a été pour moi une révélation. Le massage est un moyen prodigieux de communication, de prévention, de détente, de bien-être, d’empathie, d’amour.

 

Pour nous Occidentaux, le massage sur chaise est un premier contact avec cette technique thérapeutique sans se « dénuder » sur une table de massage et en peu de temps.

Le massage se déroule sur une chaise spécialement conçue pour favoriser le relâchement musculaire. La durée du massage sur chaise varie de 15 à 30 minutes et se pratique directement sur les vêtements. Cette technique est très appréciée sur le lieu de travail lors de la pause déjeuner par exemple.

 

 

 

 

 

Tout comme le massage traditionnel sur table, le massage sur chaise se déroule en trois étapes : relaxation, massage thérapeutique et finalement la récupération. Les manœuvres font appel à différentes techniques comme : étirements, pressions, mobilisations, frictions, effleurages, pétrissage, percussions, toucher « pattes de chat », etc. Le massothérapeute travaillera à libérer les tensions et dénouer les muscles endoloris par le stress, des mouvements répétitifs ou une mauvaise posture.

Les bienfaits sont les mêmes que pour les massages traditionnels :

  • Diminution du rythme cardiaque et de la pression artérielle liées au stress

  • Stimulation des capacités intellectuelles

  • Diminution des douleurs chroniques associées à des mouvements répétitifs (tendinite, engourdissements, par exemple)

  • Favorise une meilleure circulation sanguine et un sommeil réparateur

  • Etc.

Les tensions se fixent, de préférence, sur le haut du corps : « on en a plein le dos », donc il faut « avoir les épaules larges » pour « endosser le poids des responsabilités ». Puis la tête qu’on sollicite, les bras toujours en action. Les muscles du cou, des épaules, des bras et du dos se contractent d’autant plus lors de situations de stress, de surmenage et de fatigue.

Quand on sait que quelques manœuvres suffisent pour détendre cette zone, il serait vraiment dommage de ne pas se laisser tenter !!!!